Saint-Ondras

  • Saint-Ondras
  • Saint-Ondras
  • Saint-Ondras
  • Saint-Ondras
  • Saint-Ondras

Accueil du site > Le moulin Lapérouse > La chanson du moulin

La chanson du moulin

J’suis tout seul au fond d’mon talus
Les branches m’étouffent, on n’ me voit plus.
Mais moi j’vois toujours passer le ruisseau.
Il m’ignore il ne me donne plus d’eau.
Mais que puis-je faire les habitants m’ont oublié
C’est du passé !
Et ça m’fais du mal d’y penser.

Il va y avoir deux cents années
Que je n’ai pas vu un grain de blé.
J’ voudrais faire de la farine et du son.
Pour nourrir au moins les petits pinsons.
Personne n’viendra me secourir,
Y a rien à faire, je vais mourir,
Y a plus d’espoir, tout est noir.

Depuis longtemps tous les enfants
Qui jouaient tout autour de moi
Sont aujourd’hui devenus grands-parents
Et ne viennent plus courir dans mes bois,
Et à part deux ou trois pêcheurs.
Je ne vois personne et j’ai peur.
Qui va changer ma destinée ?

Merci Francette, merci Lulu,
Ça je n’ai l’aurais jamais cru.
Sont venus une équipe de bons garçons
Des menuisiers et aussi des maçons,
Des ferrailleurs et des soudeurs.
Qui vont réparer mon moteur
Je reprends goût au bonheur

Ont monté des murs de cailloux.
M’ont mis des meules et une roue.
Pour l’entraîner il lui faudra de l’eau
Puisée chez mon vieux copain le Combeau.
Je vais pouvoir- retravailler
Moudre, écraser, ne plus dormir,
J’ai retrouvé le sourire

J’ai vu aussi de jolies dames
Qui m’ont donné du baume à l’âme
Elles m’ont admiré et photographié
Leurs hommes elles les ont encouragés
Elles pensent même à me fleurir
Et je ne peux que les chérir
Pour la douceur qu’elles m’ont donnée

Je vous remercie les copains,
Qui m’ont rendu la vie enfin
Je ferais pour vous tout ce que je peux,
Et bien sûr je le ferai de mon mieux.
Pour qu’ vos enfants, vos p’tits enfants
Soient fiers de vous pendant longtemps,
Soyez un modèle pour eux

J’espère que vous resterez Amis,
Lapérouse vous a réuni,
Des coups de gueule il y en a eu pourtant
Mais ils se sont résolus simplement.
C’est vous tous qui m’avez sauvé,
Et moi je vous ai rassemblé
Ça me rend heureux et comblé.

Paroles de Christiane et Pierrot.
Sur l’air de « The sound of silence » de Simon et Garfunkel


Site réalisé en SPIP pour l'AMRF